www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
29 août 2010

Grève du 7 septembre : Conseil des maitres de rentrée , lettre aux parents, déclaration d’intention

Les organisations syndicales SNUipp/FSU, Snudi/FO, SGEN/CDFT, SE/UNSA appellent tous les collègues des écoles à mettre à l’ordre du jour de la réunion de la pré-rentrée la grève du mardi 7 septembre sur la base de l’appel commun interprofessionnel départemental.

Au vu des délais, nous devons faire parvenir notre intention de faire grève avant le vendredi 3 septembre à minuit auprès de notre IEN et prévenir les parents d’élèves avant le week-end.

 Grève du 7 septembre : les modalités

Procédure :


Dans le premier degré (écoles maternelles et élémentaires), les nouvelles dispositions mises en place, malgré la contestation de toutes les organisations syndicales et les oppositions des associations de maires, s’appliquent depuis la parution de la circulaire 2008-111 du 26 août 2008, au BOEN du 4 septembre 2008.

L’objectif est clair : réduire le droit de grève et limiter de fait la participation des personnels des écoles à tout mouvement.

Comment entendre les 48 heures ?

Ces 48 heures doivent comprendre au moins 1 jour ouvré.

Pour une grève le mardi, cette déclaration doit arriver au plus tard le vendredi soir.

Sous quelle forme ?

Elle doit impérativement être individuelle et écrite :

Toutes les formes sont recevables : courrier, fax ou mail, pourvu que cela soit reçu au plus tard le vendredi soir pour un mardi, comme le 7 septembre par exemple.

Quelles conséquences ?

Pour les enseignant(e)s « simplement » une procédure administrative supplémentaire.

Pour les IEN, faire le décompte par école (et seulement le décompte) des enseignants potentiellement en grève et éventuellement demander au maire de la commune de mettre en place un système d’accueil.

Ce n’est pas au directeur de faire cette démarche.

Pour le reste, rien ne change. Nous prévenons les familles, comme nous l’avons toujours fait.

 Déclaration d’INTENTION de faire grève :

Chaque collègue qui ENVISAGE de participer à un mouvement de grève doit le faire savoir 48 heures avant à son IEN.

Cette déclaration ne conduira à aucun retrait de salaire et ne fera pas l’objet d’un relevé nominatif.

De la même manière, elle n’oblige en rien à participer effectivement à la grève.

Seul le pointage individuel réalisé par l’IA après la grève, amènera l’administration à procéder à un retrait de salaire pour service non fait.

La seule fonction de cette déclaration préalable est d’activer, auprès des maires, par l’IEN , la procédure d’accueil par du personnel communal, si au moins ¼ des collègues de l’école envisage de cesser le travail.

 Et moi ?

· J’envisage de faire grève le mardi 7 septembre. J’envoie ma déclaration d’intention préalable pour qu’elle arrive au plus tard le vendredi 3 septembre au soir. Je suis en grève. Je ne réponds pas à l’enquête habituelle de l’IA qui suivra.

· J’envisage de faire grève le mardi 7 septembre. J’envoie ma déclaration d’intention préalable pour qu’elle arrive au plus tard le vendredi 3 septembre au soir. Je décide finalement de ne pas participer au mouvement de grève. Je réponds donc à l’enquête habituelle de l’IA que j’ai assuré mon service, je ne ferai donc pas l’objet d’un retrait de salaire.

· Je n’envisage pas de faire grève… Rien à faire avant la grève, par contre, comme toujours, je réponds à l’enquête habituelle de l’IA que j’ai assuré mon service et ne ferai l’objet d’aucun retrait de salaire.


Nom……………………………

Prénom…………………………

Affectation……………………………………………………

Monsieur l’Inspecteur, Madame l’Inspectrice,

Dans un contexte de crise économique et sociale qui perdure, le gouvernement annonce le gel des dépenses publiques, les dépenses de fonctionnement devant baisser de 10% en 3 ans dont 5% dès l’an prochain. Ce véritable plan d’austérité va priver la France d’emplois créateurs de richesses et qui alimentent la sécurité sociale. Il va également priver les salariés des améliorations de salaire nécessaires pour augmenter, ou ne serait-ce que maintenir, leur pouvoir d’achat.

L’appauvrissement des services publics et de la Fonction publique, l’étranglement des budgets sociaux vont de fait renforcer les inégalités sociales. Une fois encore l’éducation, la recherche, la santé et la protection sociale vont être sacrifiées ainsi que les personnels qui assurent ces missions.

Nous demandons que soient ouvertes de réelles négociations sur l’ensemble des questions relatives à l’emploi, aux salaires et le retrait du projet de loi relatif à la réforme des retraites sans esquiver les revendications portées par l’ensemble des salariés.

La loi n°2008-790 du 20/08/08 instituant un droit d’accueil pour les élèves des écoles maternelles et élémentaires pendant le temps scolaire apporte de nouvelles restrictions à une liberté fondamentale -le droit de faire grève- reconnu à tous les salariés dans la Constitution pour la défense des intérêts professionnels et collectifs.

Le SNUipp en demande d’ailleurs l’abrogation.

Cette loi impose « à toute personne exerçant des fonctions d’enseignement dans une école de déclarer au moins 48h avant la grève son intention d’y participer ». Tout en ayant connaissance de la décision prise par un certain nombre de maires de ce département de ne pas organiser le SMA, mais placé(e) dans l’obligation de le faire de par mon statut de fonctionnaire, je vous informe que j’ai l’intention d’être en grève le mardi 7 septembre 2010.

Conformément à la loi, je vous rappelle que cette lettre « est couverte par le secret professionnel et ne peut être utilisée que pour l’organisation du service d’accueil » (article L133-5).

Le

Signature :


 Informer les parents

Le Snuipp se donne pour objectif de distribuer un million de cette lettre à la rentrée. En plus du bulletin départemental, elle paraîtra dans le numéro de rentrée de Fenêtre Sur Cours. Vous pourrez également disposer d’un exemplaire sur ce site, elle sera envoyée à toutes les écoles du département et aux adhérents par courrier électronique. Nous mettons aussi à la disposition des collègues des exemplaires « papier » à la section, n’hésitez pas à venir vous en procurer.

Lettre ouverte aux parents pour l’avenir de vos enfants

 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.