www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Vous êtes actuellement : Publications  / (regards sur) 

fontsizeup fontsizedown Enregistrer au format PDF impression
15 septembre 2010

Supplément 1 au 55 du 14 septembre 2010

Tous en grève le 23 septembre

Le 7 septembre, quelques jours seulement après la rentrée des classes, la mobilisation pour les retraites, l’emploi et les salaires a été sans précédent : dans le primaire, de nombreuses écoles étaient fermées, près de 70 % des enseignants du département étaient en grève. Cette réussite de grande ampleur ne peut dorénavant être ignorée par le gouvernement qui ne peut plus se contenter de faire la sourde oreille, de proposer des miettes aux français, quand de le même temps, il continue de faire des cadeaux aux banques et aux grands patrons.

Si l’ensemble des français partage la nécessité d’une réforme, le gouvernement doit entendre que son projet, en l’état, n’est pas le bon. Il doit, au plus vite, faire des propositions concrètes, pour un projet de réforme des retraites équitable et pour une relance de l’emploi et du pouvoir d’achat.

Aujourd’hui, plus de 30 % des enseignants du premier degré partent à la retraite avec une décote. Le projet inéquitable de l’Élysée accentuera encore les inégalités (vous trouverez des exemples concrets en page 3). Les PE sont également ceux qui ont le plus grand nombre d’heures de cours devant élèves. En entrant dans le métier, en moyenne à 27 ans, les enseignants vont devoir exercer jusqu’à 67 ans pour bénéficier d’une pension décente : la grande disponibilité et l’énergie nécessaire pour nos jeunes élèves ne peuvent être garanties. Que comptent faire le gouvernement et le ministre face à ces situations ?

Cet injuste projet de réforme des retraites, les annonces des suppressions de postes dans l’éducation, le gel des salaires, la formation « peau de chagrin » et les conditions périlleuses d’entrée dans le métier des nouveaux recrutés pèsent lourdement sur l’école et les enseignants. Le SNUipp demande que le gouvernement abandonne ses projets et ouvre de véritables négociations.

Tout comme la FSU interpelle les députés, le SNUipp décide de s’adresser à tous les parlementaires sur les questions du premier degré. Il appelle les enseignants des écoles à être gréviste le 23 septembre et à participer à la :


Manifestation départementale
10h00
Place des Epars à Chartres

Champhol le 13 septembre 2010

Jean-Christophe Rétho

Secrétaire Départemental

s1 au 55

 

172 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU.28- 3 rue Louis Blériot - 28300 CHAMPHOL

tel : 02.37.21.15.32 / Fax : 09.72.47.25.65 Email : snu28@snuipp.fr

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.

Afficher SNUipp-FSU 28 sur une carte plus grande