SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir
http://28.snuipp.fr/spip.php?article1811
[vert fonce]Direction et fonctionnement de l’école[/vert fonce]
[noir]Groupe de travail simplification administrative[/noir]
mardi, 6 janvier 2015
/ SNUipp-FSU.28

La circulaire ministérielle concernant la simplification des tâches est parue au BO du 6 novembre. Cette circulaire présente les axes qui vont être travaillés afin de simplifier les tâches liées à la direction d’école. Elle reprend bon nombre de points soulevés par le SNUipp-FSU.

Des groupes de travail doivent maintenant se tenir dans les départementspour aboutir à des protocoles départementaux de simplification administrative pour la rentrée 2015. La circulaire en définit le cadre. Un premier groupe de travail s’est tenu ce jour à l’Inspection Académique, la délégation de la FSU (6 représentants) comprenait 4 directeurs d’écoles aux profils différents (taille de l’école, volume de décharges, maternelle et élémentaire) afin de coller à la diversité départementale.

2[rouge]Résumé des échanges :[/rouge]2

En premier lieu, nous avons tenu à rappeler qu’au-delà de la simplification administrative, c’est la question du temps qui paraissait cruciale pour accomplir la mission qui était confiée aux directeurs, quelle que soit la taille de l’école, des diverses sollicitations auxquelles il est confronté, cela nécessite que toutes les directions d’école bénéficient d’un temps de décharge.

Outre ces questions cruciales, certains points ont été abordés pour lesquels une réflexion départementale et/ou académique sera engagée. Un nouveau groupe de travail point d’étape se tiendra d’ici la fin de l’année :

Une mise à plat des procédures va être engagée par les services de l’IA.

L’ia a rappelé que la maintenance appartenait aux communes, que cela était rappelé par la loi.

La mise en œuvre de Gaia est un dispositif qui devait servir à remplir de façon automatique un certain nombre de données, aujourd’hui, elle induit une perte d’efficacité pour les directeurs, les collègues, les circonscriptions, au regard du bénéfice.

Pour le SNUipp, ce temps dépendait auparavant des secrétariats de collège ce qui ne peut être reconduit dans les écoles sous cette forme

Le squelette du site est imposé au niveau national, des modifications ont déjà été faites mais l’administration reconnaît que cela n’est toujours pas satisfaisant.

Par ailleurs, la fréquence plus ou moins grande des réunions selon les circonscriptions doit être questionnée.

Pour le SNUipp-FSU.28

Sylvie Jolivet (directrice élémentaire 3 classes, sans décharge), Olivier Thomas (directeur élémentaire 7 classes, ¼ de décharge), Céline Prier (directrice maternelle 8 classes en éducation prioritaire, ½ décharge), Patrick Théraud (directeur élémentaire 12 classes et 1 clis, décharge totale), Jean-Christophe Rétho, Hugues Villemade.


Lu au BO spécial n°7 du 11 décembre 2014

· Référentiel métier des directeurs d’école

· Organisation de la formation des directeurs d’école (arrêté)

· Formation des directeurs d’école (circulaire)

Dans le cadre du chantier métier direction d’école, le ministère a organisé des groupes de travail afin d’élaborer un référentiel métier et les éléments de contenus de la formation. Les textes ont été publiés au BO spécial n°7 du 11 décembre 2014.

Circulaire référentiel du métier direction d’école :

3 axes ont été retenus, définissant les compétences, les capacités et les connaissances spécifiques nécessaires :

· Responsabilités pédagogiques ;

· Responsabilités face au fonctionnement de l’école ;

· Relations avec les parents et les partenaires de l’école.

Arrêté et circulaire formation des directeurs d’école

Durée de la formation : aux 3 semaines préalables à la prise de fonction et 2 semaines au début la première année s’ajoutent 3 jours de stage à la fin de cette même année. A partir du référentiel métier, les éléments du contenu de la formation ont été redéfinis.

Autres nouveautés :

Un module de préparation à l’entretien (inscription sur la liste d’aptitude). Les personnels nouvellement nommés sur une direction d’école seront accompagnés d’un tutorat assuré par un directeur expérimenté et rémunéré 300 € pour cette mission. Ces tuteurs bénéficieront d’une formation à l’observation et à l’analyse des pratiques professionnelles.

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir , tous droits réservés.