SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir
http://28.snuipp.fr/spip.php?article1815
Carte Scolaire :
Aucun poste pour l’Eure-et-Loir pour 2015 ?
mardi, 13 janvier 2015
/ SNUipp-FSU.28

2Comment dans ce cadre :2

Report après les élections

Comme nous l’avions indiqué et dénoncé le ministère a imposé qu’aucune instance départementale de carte scolaire (GT et CTSD) ne se tienne avant le 29 mars. Ce report est inacceptable, le SNUipp-FSU est intervenu et poursuivra son intervention pour que les opérations se déroulent normalement et ne pas décaler les opérations de mouvement en particulier.


Dans ce contexte de dotation nationale insuffisante, la FSU a décidé d’un appel à la grève pour le mardi 3 février. Cet appel date du mardi 6 janvier et la FSU a adressé un courrier au ministre de l’Éducation Nationale le mercredi 7 au matin. Au vu de l’actualité nous n’avons pas eu le temps de vous faire parvenir les informations la semaine dernière.

Voici les principales revendications de cette grève :

Mercredi 14 janvier nous avons une intersyndicale éducation sur le département, nous vous communiquerons les modalités de manifestation à l’issue de cette intersyndicale. Commençons à mobiliser pour cette grève en nous servant de la lettre de la FSU

Pour le SNUipp-FSU 28
Jean-Christophe Rétho


2Communiqué de presse du SNUipp/FSU282

Premiers éléments du projet du rectorat pour l’Eure-et-Loir
Rentrée 2015, aucun poste pour les écoles : inacceptable !!!

Le Rectorat vient de faire parvenir aux représentants des personnels son projet de répartition académique de sa dotation (41 postes pour les écoles de l’académie) qui sera présenté au CTA le 22 janvier.

2Dans ce projet, pour l’Eure-et-Loir, la dotation est de 0 poste. 2 Cette dotation reste très insuffisante au regard des besoins de l’école primaire dans notre département. Ce manque de poste ne va pas améliorer les conditions de travail des personnels et les conditions d’apprentissage des élèves.

La réduction du nombre d’élèves par classe, l’éducation prioritaire, le remplacement, les RASED, la formation continue des personnels, sont autant de domaines pour lesquels des créations de postes sont pourtant indispensables.

Dans un tel contexte, comment faire évoluer les dispositifs suivants ?

Au vu de ce projet, la préparation de la rentrée 2015 s’annonce très difficile, la priorité à l’éducation souvent médiatisée par le gouvernement ne correspond pas à la réalité. Une fois de plus, les missions fixées par le ministère aux écoles ne seront pas tenues faute d’enseignants pour les mettre en place. Pour toutes ces raisons, nous serons en grève, le 3 février prochain, dans le cadre d’un mouvement national.

Champhol le 12 janvier 2015

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir , tous droits réservés.