SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir
http://28.snuipp.fr/spip.php?article2048
Carte scolaire 2016 dans les écoles
7 postes supplémentaires mais...
mardi, 12 janvier 2016
/ SNUipp-FSU.28

Ne procédant pour l’essentiel que par redéploiement (l’Inspecteur d’Académie gardant une réserve de 7 postes pour les ajustements de rentrée), le « plus » donné à certaines écoles (ce qui est une bonne chose) sera synonyme de « moins » pour d’autres.

230 fermetures, 18 ouvertures, 3 postes « moins de trois ans » : une équation négative2

Le projet actuel (le détail ici) ne permet pas de répondre à la demande croissante des parents et des enseignants de baisser significativement les effectifs par classe et particulièrement en maternelle.

Pour le SNUipp-FSU, abaisser les effectifs par classe (pas plus de 25 élèves en élémentaire et en maternelle, pas plus de 20 élèves en petite section) représente un besoin à minima de 57 postes.

23 dispositifs « plus de maîtres que de classes »2

L’IA se fixe comme objectif ambitieux de « Prévenir et remédier à la difficulté scolaire dans chaque école en éducation prioritaire par la présence d’un dispositif « Plus de maîtres que de classes »... »

Si nous soutenons l’objectif, l’ambition est plus que réduite car tenir l’engagement de la montée en charge du dispositif « plus de maîtres que de classes » représente 25 postes. A l’issue de cette carte scolaire il en manquerait encore 22.

21 poste de RASED2

« Pour accompagner la prise en charge des élèves en difficulté dans les meilleures conditions sur l’ensemble du territoire départemental » l’IA créé un poste supplémentaire de RASED  !

Pourtant ce sont 18 postes de RASED qui ont été supprimés depuis 2008. Là encore l’effort est loin d’être à la hauteur des besoins.

22 postes de remplaçants2

Le DASEN fixe à 2 les besoins en remplaçants supplémentaires pour notre département.

Là encore, la création de 10 postes ne serait pas un luxe, pour assurer le remplacement des absences et pour ouvrir quelques possibilités de formation continue (pourtant listée dans les priorités que se fixe l’Inspecteur).

2 L’école mérite mieux et a besoin de plus ! 2  

Pour le SNUipp-FSU, ce sont donc 120 postes qui manquent à l’appel pour notre département pour commencer à améliorer les conditions d’apprentissage de nos élèves et les conditions de travail des enseignants.

Même s’il est positif et supérieur aux années passées, le niveau de cette dotation n’est pas à la hauteur de l’engagement de la priorité au primaire.

Champhol le 12 janvier 2016

Jean-Christophe Rétho

2Calendrier :2

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir , tous droits réservés.