SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir
http://28.snuipp.fr/spip.php?article2264
Carrières, Salaires, Évaluation 
ce qui change
samedi, 17 décembre 2016
/ SNUipp-FSU.28

Consulter la brochure

Le SNUipp-FSU met à la disposition de l’ensemble de la profession une brochure qui détaille l’ensemble des nouvelles mesures concernant le déroulement de carrière, les rémunérations et les nouvelles modalités d’inspection.

PDF - 672.7 ko
Brochure PPCR

Calculer sa nouvelle carrière

En cliquant sur l’image ci-dessous, vous accédez à un calculateur en ligne qui permet à chacun de projeter son évolution de carrière et de la comparer aux modalités actuelles d’avancement.
image_calculateur-2

L’avis du CTM

Le Comité technique ministériel de l’Éducation nationale (CTM) du 7 décembre était chargé de donner un avis sur les projets de décret portant reconstruction de la carrière des personnels d’enseignement et d’éducation et revalorisation de leurs grilles de rémunération suite aux discussions sur les « Parcours professionnels, carrières, rémunérations » (PPCR) tenues à la Fonction publique. Le SNUipp-FSU a voté en faveur de ces textes car il considère que des avancées ont été obtenues. Il a également porté des amendements car des insuffisances et des désaccords demeurent.

En résumé

L’ensemble des enseignants va bénéficier dès 2017 d’une revalorisation des salaires et des carrières avec des mesures étalées jusqu’en 2020.

Ce qu’en dit le SNUipp-FSU

Par ailleurs, les gains indiciaires ne sont pas suffisants, notamment en début de carrière. De plus, le SNUipp demande la garantie que tous les enseignants aujourd’hui en fin de carrière puissent accéder à la hors-classe. Enfin, la création de la classe exceptionnelle réservée à un nombre limité de personnels est inacceptable.
Tout au long des discussions le SNUipp, avec la FSU, a porté l’exigence de la plus grande transparence, de barèmes qui prennent en compte l’expérience professionnelle et d’une équité de traitement. Il a insisté sur la nécessité de tenue de CAPD en cas de désaccord d’un enseignant concernant son évaluation. Il a aussi obtenu l’abandon du bilan professionnel obligatoire que le ministère voulait adopter. Il poursuit ses interventions pour améliorer les textes d’application et le déblocage de crédits indispensables au développement de la formation et à l’évolution du rôle de l’accompagnement des IEN.

Pour le SNUipp-FSU, il s’agit maintenant de renforcer et d’amplifier ces mesures pour une meilleure revalorisation des rémunérations des enseignants du premier degré, particulièrement mal payés par rapport à la moyenne de l’OCDE ou par rapport aux autres enseignants français.

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir, tous droits réservés.