www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir

Actions et Consignes Syndicales  - 74 article(s).

11 janvier 2019
[rouge]Réunion d’Information Syndicale INCLUSION[/rouge] Les annonces ministérielles du mois de juillet 2018 et de la conférence de presse du MEN sur l'inclusion, notamment sur l'accompagnement des élèves à Besoins Éducatifs Particuliers (BEP) et la volonté de faire de l'école inclusive un enjeu de cette rentrée 2018 nous confirment l'importance de ce sujet dans le débat public. Nous sommes interrogés depuis la rentrée par de nombreux établissements ou écoles sur les dispositifs d'inclusion scolaire : mise en place (...)

22 juin 2018
[bleu marine]Urgent : Hors Classe[/bleu marine]
[rouge]Recours concernant l’avis de l’ IEN.[/rouge]
Pour la Hors Classe, les IEN devaient se prononcer avec 3 possibilités d'avis : Très satisfaisant, Satisfaisant, à consolider. A ce jour la DSDEN28 n'a pas communiqué sur la manière dont ces avis ont été attribués. [rouge]Cependant, certains des avis donnés posant de nombreuses interrogations, le SNUipp-FSU.28 propose ci-dessous un courrier type, à compléter et à adresser à l'IEN pour tenter d'obtenir une correction. En tout état de cause, ces courriers, s'ils nous sont transmis, alimenteront les débats lors du GT de mardi 26 juin et surtout de la CAPD Hors Classe du 28 juin. Le SNUipp-FSU a écrit au Ministre pour demander que tous les collègues reçoivent l'avis 'très satisfaisant' de la part de leur DASEN, et aussi, pour que l'appréciation ne soit pas immuable. [/rouge] recours avis hc Rappel : Le Groupe de Travail dédié aura lieu le 26 juin et la CAPD le 28 juin

22 juin 2018
[noir]Hors classe[/noir]
[bleu]les syndicats écrivent au ministre[/bleu]
À l'initiative du SNUipp-FSU, 4 organisations syndicales (Se-UNSA, Sgen-CFDT , CGT-Éduc'action et SNUipp-FSU) s'adressent ensemble au ministre de l'Éducation nationale pour lui demander des modifications dans le processus et les règles de promotion à la hors classe.

7 juin 2018
[rouge]Pas touche aux commissions paritaires ![/rouge] Alors que le gouvernement envisage ni plus ni moins que de vider les commissions paritaires de leurs attributions et de supprimer les CHSCT, la FSU et le SNUipp lancent une pétition pour la défense des droits de tous les personnels.

28 mai 2018
[marron](Regards sur) les remplacements !!![/marron]
[rouge]Absences non remplacées ![/rouge]
[bleu]Faîtes remonter[/bleu]
[rouge]Vous avez la possibilité de nous informer en renseignant rapidement l'état des non-remplacements. Il suffit de remplir le formulaire en ligne (moins de 2 minutes).[/rouge] Merci pour votre participation.

18 mai 2018
[violet]Animations pédagogiques : le manifeste[/violet] Début avril, le ministère donnait consigne aux recteurs d'organiser les 18 heures d'animation pédagogique autour de deux objets uniques : « enseignement et apprentissage de la lecture et de l'écriture » et « enseignement et apprentissage des mathématiques ». Une instruction qui, pour le SNUipp-FSU, signait « une ambition au petit pied, qui consiste à sortir de vieilles recettes qui ne répondent pas aux difficultés bien actuelle de l'école. »

11 mai 2018
[rouge]TOUS EN GRÈVE MARDI 22 MAI[/rouge] [rouge]Pour préserver le statut de la Fonction Publique, pour une école et des services publics qui répondent aux besoins[/rouge] Alors que des mouvements sociaux et des revendications s'élèvent de différents secteurs (étudiant-es, hôpitaux, EHPAD, SNCF, Air France, retraité-es, Fonction publique …), le gouvernement, sous prétexte de « moderniser l'action publique », confirme le lancement de « 4 chantiers de refondation du contrat social avec les agents publics ». Les orientations choisies, si elles n'évoluent pas, seraient plutôt de nature à dynamiter le statut : recours accru à l'emploi contractuel et précaire, développement du salaire « au mérite », externalisation, privatisation ou abandon de « missions de services publics », plan de départs volontaires et projet de 120 000 suppressions d'emplois en 5 ans, affaiblissement des capacités de défense des personnels dans les instances (CT, CHSCT et CAP)... Il s'agit au contraire de défendre le statut de fonctionnaire et les services publics qu'il permet, éléments essentiels de notre modèle social qu'il faut améliorer et non pas fragiliser voire démanteler. Il s'agit également d'exiger une revalorisation de nos salaires. Après les grèves du 10 octobre et du 22 mars dernier, il nous faudra être encore plus nombreux, plus rassemblés et plus forts dans la grève et les manifestations le 22 mai.

10 mai 2018
[vert fonce]Exclus de la revalo :[/vert fonce]
[bleu]écrire pour être entendus[/bleu]
De trop nombreux enseignants exerçant des missions particulières (CDO, MDPH, Milieu pénitentiaire, classe relais...) se trouvent exclus de la revalorisation obtenue en 2016 avec la création de l'ISAE portée à 1200 euros par an. Le SNUipp-FSU met à disposition des personnels concernés des modèles de courrier pour alerter les parlementaires et les inspecteurs d'académies de cette situation. Autant d'actions nécessaires pour continuer de peser dans les discussions au ministère.

1er mai 2018
[bleu]Pour une médecine de prévention[/bleu]
[rouge]je clique[/rouge]
Médecine du travail ? Quelle médecine du travail ? Les visites médicales, le suivi au fil des ans font partie des grands parents pauvres de l'éducation nationale. De nombreux PE ignorent leurs droits en la matière et pour cause les médecins sont en nombre insuffisant. Le SNUipp-FSU réclame une réelle prise en compte de la santé des personnels

29 avril 2018
[rouge]1er mai 2018[/rouge]
[bleu]Manifestation à Chartres[/bleu]
[rouge]Tous et toutes dans l'action le 1er Mai RENDEZ-VOUS A 10 H 30 Place des Halles à CHARTRES[/rouge]

15 avril 2018
[noir]ACTIONS et MOBILISATIONS[/noir] Malgré les fortes mobilisations des agent-e-s publics les 10 octobre et 22 mars, le gouvernement persiste à geler le point d'indice donc les rémunérations des agent-e-s publics amputées par la hausse de la CSG et le rétablissement du jour de carence. Il refuse également de mettre en œuvre les mesures de revalorisation des carrières prévues par PPCR.

11 avril 2018
[noir]Processus d’actions et nouvelle grève le 22 mai prochain pour donner un avenir à la Fonction publique[/noir] Communiqué unitaire des Fédérations de Fonctionnaires CFE/CGC – CFTC – CGT – FAFP – FO – FSU – SOLIDAIRES Réunies le 10 avril 2018, les organisations syndicales CFE/CGC – CFTC – CGT – FAFP – FO – FSU – SOLIDAIRES réaffirment qu'elles ne partagent ni l'orientation, ni la méthode, ni le calendrier proposés par le gouvernement dans son document d'orientation intitulé « Refonder le contrat social avec les agents publics. »

10 avril 2018
[rouge]108 heures, ça déborde ![/rouge]
[noir]Comptez vos heures en plus[/noir]
Le 14 mars, enseignantes et enseignants ont largement dépassé leurs 108 heures officielles consacrées au travail hors la classe. Le SNUipp-FSU les invite à comptabiliser les heures supplémentaires au moyen d'un outil en ligne.

15 mars 2018
[rouge]22 mars[/rouge]
[bleu]les bonnes raisons d’être en grève[/bleu]
Mobilisation unitaire le 22 mars, sept fédérations de la Fonction publique appellent les agents à se mettre en grève. Le SNUipp-FSU détaille toutes les raisons pour les enseignantes et enseignants des écoles de ne pas manquer ce rendez-vous. [rouge]Manifestation Départementale à 14h30 Place des Halles à Chartres[/rouge] Modèle de lettre aux parents0318 Modalités grève du 22 mars

14 mars 2018
[bleu]#108hçaDéborde[/bleu]
[rouge]108 heures ?[/rouge]
[bleu]Epuisées Monsieur le ministre ![/bleu]
Sous l'horloge de la gare Saint-Lazare ce mercredi 14 mars le SNUipp-FSU a sonné l'alarme : en ce jour la grande majorité des enseignants a épuisé le volant des 108 heures institutionnelles prévues par l'administration pour assurer leurs missions en dehors du temps passé devant les élèves.

10 mars 2018
[rouge]POUR LES MISSIONS PUBLIQUES, L’EMPLOI, LE POUVOIR D’ACHAT [/rouge]
[rouge]TOUTES ET TOUS EN GREVE LE 22 MARS[/rouge]
En dépit de la forte mobilisation unitaire du 10 octobre, le Président de la République et le gouvernement demeurent sourds aux légitimes revendications portées par les agents à l'occasion de cette mobilisation. Le gel de la valeur du point est maintenu, le jour de carence rétabli, l'injuste hausse de la CSG mal compensée, les coupes budgétaires et suppressions d'emplois confirmées. Appel journée du 22-03-2018

18 février 2018
[bleu]Recensement des absences liées à « la neige »[/bleu] Suite aux « conditions climatiques » que nous avons connues dans le département, les écoles ont reçu une « procédure simplifiée de recensement des absences ». Face aux interrogations, aux appels et mails à la section, le SNUipp via la FSU s'est adressé à l'IA. [bleu]Sa réponse est sans appel : « Il n'y aura pas de retrait de salaire lié au phénomène climatique exceptionnel. »[/bleu] Réponse IA absence neige

2 février 2018
[vert]Pour un collectif budgétaire[/vert]
[rouge]le 7 février 2018 à 14h30 signature publique de la pétition[/rouge]
[rouge]Pour un collectif budgétaire pour les écoles d'Eure-et-Loir le 7 février 2018 à 14h30 signature publique de la pétition devant la préfecture à Chartres[/rouge]

29 janvier 2018
[rouge]Carte scolaire 2018[/rouge]
[bleu]pétition intersyndicale pour un collectif budgétaire[/bleu]
Les organisations Syndicales (SNUipp-FSU.28, Unsa-Education.28 et SGEN-CFDT.28) appelent à signer massivement la pétition revendiquant un collectif budgétaire pour obtenir des moyens supplémentaires qui permettent à toutes les écoles d'Eure-et-Loir de fonctionner dignement. petition collectif budgétaire

28 janvier 2018
[rouge]Rassemblement du 26 janvier[/rouge]
[bleu]en images[/bleu]
#PasPlusDe25 Retour en images sur le rassemblement du 26 janvier jour du CTsD. Plus de 200 personnes (élus, parents, DDEN, enseignants) devant l'Inspection Académique à l'appel du SNUipp-FSU.28.

20 janvier 2018
[bleu marine]AVEC LE SNUIPP-FSU[/bleu marine]
[fuchia]REPRENONS LA MAIN SUR NOTRE SANTÉ[/fuchia]
Alors que chaque agent devrait bénéficier obligatoirement d'un examen médical tous les cinq ans et chaque année pour les personnels à risques, l'Education nationale n'est pas en capacité de garantir ces visites, faute de médecins. Cette publication est la première étape d'une vaste campagne du SNUipp-FSU impliquant les enseignants pour imposer un véritable service de médecine de prévention.

18 décembre 2017
[rouge]LSU
Le SNUipp-FSU s’adresse au DASEN[/rouge]
Le SNUipp-FSU.28 a profité du CDEN de ce jour pour remettre à l'Inspecteur d'Académie un courrier relatif au LSU. courrier lsu dasen En effet, nous avons, avec vous, remarqué que ce dernier présente un certain nombre de dysfonctionnements en ce moment : difficultés de connexion, interruptions de la connexion, suppression des infos saisies, etc. Nous demandons donc au DASEN d'intervenir auprès des services compétents pour rendre cette application vraiment efficiente, en particulier au moment de la saisie (chaque fin de période). Nous lui demandons, de même, qu'une large latitude soit donnée aux collègues concernant son renseignement. Le secrétariat départemental du SNUipp-FSU.28

29 novembre 2017
[rouge]"L’école a besoin de toute la recherche"[/rouge] Au moment de la nomination du professeur de psychologie cognitive Stanislas Dehaene à la tête du nouveau Conseil scientifique de l'Éducation nationale, le SNUipp-FSU demande que la recherche, toute la recherche, croise l'expertise des enseignants afin de lutter efficacement contre les inégalités.

26 novembre 2017
[bleu violet]Éduquer contre les violences sexistes[/bleu violet] À l'occasion de la journée internationale contre les violences faites aux femmes, le SNUipp-FSU rappelle que la lutte contre ces violences de toutes natures commence à l'école.

12 novembre 2017
[rouge]16 novembre[/rouge]
[noir]Halte à la casse de nos acquis sociaux ![/noir]
Suite aux actions des mois de septembre-octobre contre les ordonnances, la dégradation des pensions des retraité-e-s et les mesures d'austérité dans la Fonction Publique, des intersyndicales nationales se sont réunies pendant les vacances. Face à l'obstination du gouvernement, pour la FSU 28, il est aujourd'hui nécessaire de poursuivre et de faire converger ces luttes en faisant du 16 novembre un temps fort de mobilisation des salarié-e-s, des privé-e-s d'emploi, des jeunes et des retraité-e-s. [rouge]Dans le département, l'intersyndicale CGT, FO, FSU appelle à un rassemblement à 17h place des Epars à Chartres.[/rouge]

11 octobre 2017
[noir]10 octobre 
un avertissement à ne pas prendre à la légère[/noir]
Les enseignantes et les enseignants des écoles étaient mobilisés le 10 octobre pour défendre leur pouvoir d'achat et leurs conditions de travail.

11 octobre 2017
[rouge]Fin des contrats aidés[/rouge]
[noir]contre la précarité, exigeons de vrais emplois ![/noir]
Pour alerter le gouvernement et sa représentante dans le département, la FSU 28 : lance ce mercredi 11 octobre une pétition qui sera remise le samedi 18 novembre à la préfète invite toutes les organisations, associations, collectivités territoriales et tous les citoyens qui le souhaitent à signer et relayer cette pétition. Ils et elles sont tou-te-s invité-e-s à assister à notre prochaine réunion sur le suivi de cette action le mercredi 18 octobre à 17h30 au local FSU à Champhol (3, rue Louis-Blériot, 28300 CHAMPHOL). Pétition Contrats Aidés.

10 octobre 2017
[rouge]Grève mardi 10 octobre[/rouge]
[bleu]vu sur le web...[/bleu]
Quelques vidéos publiées sur le web et les réseaux sociaux...

29 septembre 2017
[rouge]Grève mardi 10 octobre[/rouge]
[bleu]mode d’emploi « écoles »[/bleu]
Déclaration d'intention lettre aux parents Remontés de la participation

28 septembre 2017
[rouge]10 0CT0BRE [/rouge]
[bleu]Construire la mobilisation unitaire ![/bleu]
[rouge]TOUS EN GRÈVE ![/rouge]
A l'appel de l'ensemble des organisations syndicales de la Fonction publique, le mardi 10 octobre 2017 sera une journée de grève et de manifestation. Toutes les informations et les outils pour construire la mobilisation... Le 10 octobre tous en grève

21 septembre 2017
[rouge]Le 10 octobre[/rouge]
[bleu]dans l’unité pour défendre la Fonction publique[/bleu]
Neuf fédérations de fonctionnaires dont la FSU appellent à une journée de grève et de manifestations le 10 octobre prochain. Un cadre unitaire qui augure d'une mobilisation massive pour défendre une Fonction publique prise pour cible depuis l'arrivée du nouveau gouvernement. CP journee FP unitairedu 10 octobre

20 septembre 2017
[rouge]Notre modèle social en danger[/rouge]
[rouge] toutes et tous concerné-es[/rouge]
[noir] Mobilisation le 21 septembre[/noir]
La journée de mobilisation du 12 septembre a montré combien les inquiétudes des salarié-es sur leurs droits sociaux, leurs protections et la stabilité de leurs emplois sont largement partagées. La réforme du Code du travail met en perspective un enjeu de société majeur. [rouge]21 septembre : Pour nos droits sociaux,Rassemblement à partir de 12h devant la préfecture à Chartres[/rouge]

20 septembre 2017
[rouge]Contrats aidés[/rouge] 
[rouge]suite de notre plan d’action[/rouge]
La suppression de plus de 23000 contrats aidés à des incidences directes sur le fonctionnement des écoles. L'aide administrative à la direction d'école est en voie de disparition et l'accompagnement de tous les élèves en situation de handicap bénéficiant d'une préconisation de la MDPH n'est pas assuré ou mal assuré par le biais de mutualisation d'aides déjà existantes.

20 septembre 2017
[rouge]Évaluations CP [/rouge]
[mauve fonce]Consignes du SNUipp-FSU[/mauve fonce]
Sans concertation préalable, le ministère impose à toutes les classes de CP une évaluation diagnostique standardisée en français et en mathématiques. Le SNUipp-FSU dénonce le fond et la forme de cette évaluation.

13 septembre 2017
[bleu marine]Mobilisation des retraités et retraitées[/bleu marine]
[bleu]Jeudi 28 septembre 2017[/bleu]
Parce qu'une fois de plus le gouvernement s'attaque à leur pouvoir d'achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre.

9 septembre 2017
[vert fonce]Visite du Ministre à Mainvilliers[/vert fonce] La FSU 28 a profité de sa visite à Mainvilliers pour transmettre au ministre de l'Education Nationale les impressions de rentrée des personnels des écoles, collèges et lycées d'Eure-et-Loir.

9 septembre 2017
[brun]Mobilisation pour les emplois aidés[/brun] La suppression de 23 000 contrats aidés à la rentrée désorganise le fonctionnement des écoles. Le SNUipp-FSU lance un plan d'action pour s'opposer à la suppression de ces emplois et de ces missions indispensables.

3 septembre 2017
[rouge]Rentrée 2017
le SNUipp-FSU continue son action
pour la diminution du temps de travail des enseignants et la fin des APC ![/rouge]
Utiliser différemment le temps des APC est un premier pas vers la reconnaissance de notre temps réel de travail. Ensemble revendiquons ce droit ! Le SNUipp-FSU publie un 4 pages pour faire le point sur ce dossier et tracer des perspectives d'action pour cette rentrée.

24 juillet 2017
[rouge]APC, ORS, temps de travail[/rouge] 
[bleu]à la rentrée, poursuivre et amplifier l’action[/bleu]
Utiliser différemment le temps des APC est un premier pas vers la reconnaissance de notre temps réel de travail. Ensemble revendiquons ce droit ! Le SNUipp-FSU publie un 4 pages pour faire le point sur ce dossier et tracer des perspectives d'action dès la rentrée prochaine.

13 juillet 2017
[rouge]Changements de Rythmes[/rouge] 
[violet]les décisions de l’IA[/violet]
Vous trouverez en fin d'article la liste des communes et regroupements pédagogiques pour qui le DASEN a validé la demande de dérogation dans le cadre du décret « Blanquer3 Le SNUipp-FSU, au Conseil Supérieur de l'Education du 8 juin dernier et au CTSD du 20 juin, a voté POUR le décret qui permet soit le maintien des 4,5 jours, soit le passage à 4 jours, à condition que la demande émane conjointement des conseils d'école et des municipalités.

26 juin 2017
[noir]Comité de Suivi des Rythmes Scolaires[/noir]
[bleu]26 juin 2017[/bleu]
Ce lundi 26 juin s'est tenue une réunion du comité de suivi des rythmes scolaires et des PEDT dans le département. Trois points étaient à l'ordre du jour de cette réunion à laquelle étaient conviés les représentants de parents, les associations des maires, les associations partenaires de l'école, les DDEN, la CAF, la préfecture, Jeunesse et Sports et le Conseil Régional.

18 juin 2017
[rouge]Changements de rythmes[/rouge]
[violet] informer le SNUipp-FSU.28[/violet]
Le 8 juin dernier, un décret permettant le retour à la semaine de 4 jours a été présenté au Conseil Supérieur de l'Education. Malgré un avis majoritairement défavorable du CSE, [bleu]le nouveau décret sera présenté au Comité Technique Ministériel du 21 juin.[/bleu] Ce décret est loin de donner satisfaction puisque d'une part, il ne traite la problématique des rythmes scolaires que par le prisme de la semaine et d'autre part, il permet aux municipalités de conserver un pouvoir de décision sur la question de l'organisation scolaire. Pour autant, la consultation nationale sur la réforme des rythmes menée par le SNUipp-FSU qui a recueilli près de 30 000 réponses en quelques jours est sans appel. Dans un contexte de conditions de travail difficiles, les enseignants des écoles rappellent leurs exigences : près de 75% d'entre eux souhaitent un retour à la semaine de 4 jours, dont environ 20% qui demandent les 4 jours avec un raccourcissement des journées et des vacances scolaires. [bleu]Le SNUipp-FSU a donc porté la parole des collègues au CSE du 8 juin en votant pour le nouveau décret.[/bleu] En Eure-et-Loir, un nombre important d'écoles fonctionnait déjà sur une semaine de 4 jours avant la réforme Darcos de 2008. Aussi, nous pensons que le retour à une organisation sur 4 jours dès la rentrée 2017 peut trouver un écho assez important dans notre département, les appels à la section ces derniers jours en sont la preuve. [bleu]Bien que le décret ne soit pas validé avant sa présentation au CTM du 21 juin, les conseils d'école qui souhaitent des changements de rythmes doivent d'ores et déjà écrire à M. l'Inspecteur d'Académie.[/bleu] [bleu]Afin de préparer au mieux le comité de suivi des rythmes qui aura lieu le lundi 26 juin, nous invitons les équipes à compléter l'enquête en ligne.[/bleu] Celle-ci nous permettra de quantifier le plus finement possible les changements qui s'opèreront dès la rentrée et ceux qui seront envisagés pour la rentrée 2018.

10 juin 2017
[bleu]Les Rythmes où en est-on ?[/bleu] La réforme des rythmes scolaires s'est faite sans les enseignants, et a profondément déstabilisé les écoles et dégradé les conditions d'enseignement. Depuis 2013, le SNUipp a constamment porté la nécessité d'une remise à plat du décret « Peillon » parce qu'il imposait de manière uniforme la semaine de 4,5 jours à toutes les écoles et parce qu'il donnait trop de poids aux collectivités locales. Dans notre département, la réalité des 4 jours et demi n'est pas la seule règle, près de 20% des élèves ont déjà leur heures rassemblées sur 8 demi-journées (rythmes « Hamon »).

10 juin 2017
[rouge]Rythmes scolaires, CP à 12, REP+, Exeat[/rouge] 
[bleu]Le SNUipp-FSU.28 a rencontré le DASEN[/bleu]
Les conditions de travail des enseignants se sont dégradées principalement à cause d'effectifs trop élevés, d'un temps de travail trop lourd et de la réforme des rythmes scolaires. Dans un contexte de fortes inégalités scolaires, les priorités du nouveau ministre semblent se limiter à renforcer le pouvoir des maires sur l'organisation de la semaine scolaire et au dédoublement des CP en REP+ par redéploiement du dispositif des PDMQDC. Sans prendre à aucun moment l'avis des personnels. Dans ce contexte le SNUipp-FSU a déposé une alerte sociale pour la période allant du 12 juin au 7 juillet. Dans ce cadre nous avons été reçus par l'IA, assisté de l'IENA et de la Secrétaire Générale, le vendredi 9 juin. Voici de façon synthétique les réponses données par l'IA.

2 juin 2017
[noir]Rythmes scolaires[/noir] 
[brun clair]Le SNUipp-FSU publie les résultats de sa consultation[/brun clair]

31 mai 2017
[rouge]Audience avec la Rectrice du 30 mai 2017[/rouge] [bleu marine]ACADÉMIE ORLEANS-TOURS RECHERCHE 100 PE ! CP DÉDOUBLÉS EN REP+ DES LA RENTRÉE 2017 ! ALLÉGEMENTS DE SERVICE LA RECTRICE VA REVOIR LES REFUS ![/bleu marine] Une délégation académique du SNUipp-FSU a été reçu par la Rectrice mardi 30 pendant plus de 2h30. Vous trouverez les différents points abordés dans ce compte rendu.

30 mai 2017
[brun clair]#Rythmes, #ConditionsDeTravail , #RéussiteDesElèves[/brun clair]
[rouge]interpellons le ministre ![/rouge]
POUR une semaine scolaire cohérente sur 4 jours ou 4 jours et demi, POUR agir sur le fond : Temps de travail, effectifs, formation, RASED, inclusion... Les conditions de travail des enseignants se sont dégradées principalement à cause d'effectifs trop élevés, d'un temps de travail trop lourd et de la réforme des rythmes scolaires. Dans un contexte de fortes inégalités scolaires, les priorités du nouveau ministre semblent se limiter à renforcer le pouvoir des maires sur l'organisation de la semaine scolaire et au dédoublement des CP en REP+ par redéploiement du dispositif des PDMQDC. Sans prendre à aucun moment l'avis des personnels.

16 mai 2017
Pour la pérennisation du dispositif PDMQC Le SNUipp-FSU invite les enseignants des écoles à signer la pétition pour la pérennisation du « Plus de maîtres que de classes. »

9 mai 2017
[rouge]Le temps de l’école n’est pas celui du politique[/rouge] Emmanuel Macron a été élu président de la République française. Dans le contexte d'une abstention forte, un nombre important des suffrages qui se sont portés sur son nom, notamment chez les enseignants, ont exprimé avant tout leur rejet du front national auquel avait appelé le SNUipp-FSU. Son élection ne souffre d'aucune contestation, pour autant il ne s'agit donc pas d'un chèque en blanc donné au nouveau président de la République.

1er mai 2017
[bleu marine]Faire barrage au Front national[/bleu marine] Si, à l'issue des élections, des mobilisations seront indispensables pour défendre nos droits et en conquérir de nouveaux, barrons d'abord la route au Front national.

1er mai 2017
[rouge]1er mai[/rouge]
[bleu]Manifestation départementale à Dreux[/bleu]
L'intersyndicale départementale réduite à la CGT et la FSU 28, avait décidé de décentraliser la manifestation départementale traditionnelle du 1er mai à Dreux. La CGT et la FSU ont fait de cette journée un temps fort de mobilisation contre les politiques austéritaires et libérales qui nourrissent la progression des idées de l'extrême-droite. La région drouaise a été particulièrement frappée par ces politiques.

26 avril 2017
[noir]Ecole et extrême droite[/noir]
[rouge]un 4 pages du SNUipp-FSU[/rouge]
Un décryptage des propositions du Front National sur l'éducation. « Entre miroir aux alouettes et vieux démons », c'est le titre d'un 4 pages spécial qui décrypte les propositions du Front National relatives à l'éducation. Au-delà d'un discours de façade séducteur et électoraliste du parti de Marine Le Pen en direction des enseignants, le document dévoile l'idéologie réactionnaire et anti école publique du parti de Marine Le Pen et donne à voir son vrai visage dans les endroits où il se trouve aux responsabilités. 2[rouge]Télécharger le 4 pages[/rouge]2 170418_quatre_pages_ecole_et_ed_-_snuipp-fsu

12 avril 2017
[rouge]Le nouveau décret sur les ORS est paru[/rouge] Malgré l'opposition de la FSU et d'une majorité d'organisations syndicales qui avaient voté contre le projet, le ministère publie un décret sur les obligations de service des enseignants qui ne répond en rien aux besoins d'allègement de la charge de travail. Pire il dégrade les conditions d'exercice d'enseignants sur certaines missions.

7 janvier 2017
[rouge]APC[/rouge] 
[bleu marine]porter la voix des personnels pour obtenir des avancées[/bleu marine]
Lors de la dernière réunion multilatérale du 15 décembre avec le ministère, le SNUipp-FSU a fait valoir les revendications des personnels pour en finir avec les APC et mieux reconnaître le travail invisible

4 décembre 2016
[rouge]Collège Jean Moulin[/rouge]
[vert fonce]Rectrice vs Conseil Départemental[/vert fonce]
[bleu]le préfet doit siffler la fin de la partie ![/bleu]
Le Conseil Départemental (CD) tente de passer outre l'opposition de la rectrice à la fermeture du collège Jean-Moulin. Son président, Albéric de Montgolfier, a convoqué un nouveau CDEN pour acter la répartition des élèves actuels de Jean-Moulin dans les autres collèges de l'agglomération. Les débats promettent d'être tendus entre les représentants du CD d'un côté, ceux de la rectrice, des personnels et des parents d'élèves de l'autre. Dans ce contexte, la FSU appelle à [rouge]un rassemblement à 16h mercredi 7 décembre[/rouge] c'est-à-dire à l'ouverture du CDEN (prévu à 16h30), devant le bâtiment où se réunira le CDEN (dans les locaux du CD, esplanade Martial-Taugourdeau à Mainvilliers). 20161207 Tract JM - appel au rassemblement

3 décembre 2016
[noir]APC [/noir]
[rouge]de premières avancées[/rouge]
A l'occasion d'une rencontre au ministère, le SNUipp-FSU a obtenu l'ouverture de discussions sur les APC et une première reconnaissance du travail invisible. 2[rouge]Compte-rendu[/rouge]2

29 novembre 2016
[rouge]APC, LSU et inspections [/rouge]
[noir]le SNUipp-FSU.28 reçu en audience par l’IA[/noir]
Le SNUipp-FSU a été reçu lundi 28 novembre par l'Inspecteur d'académie sur trois points La campagne du SNUipp-FSU appelant à l'arrêt des APCLa mise en œuvre du LSU dans les écolesles modalités d'inspections 2016-2017

29 novembre 2016
[rouge]APC[/rouge]
[mauve fonce]L’action commence à payer[/mauve fonce]
[fuchia]Renforçons-la ![/fuchia]
La campagne APC a d'ores et déjà permis que le ministère déclare sa volonté d'ouvrir des discussions. S'il dit ne pas vouloir modifier nos obligations de service, il propose un groupe de travail sur les APC. Afin de peser sur les discussions, et d'en élargir le cadre à nos obligations de service, le SNUipp-FSU engage une nouvelle phase de mobilisation. Il est donc particulièrement important de renforcer l'action d'arrêt des APC pour se réapproprier ce temps pour le travail invisible non reconnu. Plus nous serons nombreux, plus le SNUipp-FSU pèsera pour queles discussions répondent à nos demandes.Le SNUipp-FSU a besoin de savoir où vous en êtes (arrêt, soutien) et vous propose des outils pour répondre à vos questions.

26 novembre 2016
[rouge] Exclus de la revaloarisation
mobilisation nationale au ministère le 30 novembre ![/rouge]
Le SNUipp-FSU lance une journée d'action nationale avec un rassemblement à Paris devant le ministère avec tous les "exclus de la revalorisation". Il a demandé une entrevue à la ministre de l'Éducation nationale pour faire valoir la situation de chaque catégorie de personnels. Comme le SNUipp-FSU.28 l'a fait lors de le CAPD du 25 novembre à l'issue de sa déclaration, la délégation remmettra à la ministre un chèque en « monnaie de singe », symbole de la revalorisation promise et non perçue. Nous proposons à tous les collègues concernés de s'associer à cette action et/ou d'y participer en se rendant à Paris le 30 novembre prochain, le rendez-vous est donné au Métro Sèvre-Babylone (ligne 10 ou 12), à 13h30. Pour s'associer ou participer cliquez ici Cordialement Jean-Christophe Rétho

10 novembre 2016
[rouge]Décharge des PEMF[/rouge]
[bleu]1/4 ou 1/3 Monsieur l’IA ?[/bleu]
Suite au décret de juillet de 2015, le temps d'allègement de service des maîtres formateurs pour assurer les missions de formation peut être de 1/4 ou 1/3. Le SNUipp-FSU a revendiqué que la portion maximale soit octroyé aux collègues assurant ces missions, lors des instances départementales. L'IA est resté pour sa part sur un quart de décharge, l'argumentant par le nombre de collègues assurant ces missions en dehors des postes de MF implantés dans les écoles d'application. Une circulaire parue le 18 octobre précise qu'à compter du 1er septembre 2016, ils bénéficient d'un tiers de décharge de service…

7 novembre 2016
[rouge]Trop de travail non reconnu[/rouge] 
[bleu]le SNUipp-FSU appelle à arrêter les APC.[/bleu]
Le SNUipp-FSU appelle la profession à amplifier la mobilisation pour gagner ensemble la fin des APC et obtenir une redéfinition du temps de travail des enseignants du primaire en vue de sa réduction.

5 octobre 2016
[rouge]Conseil d’école[/rouge]
[bleu] Le SNUipp-FSU.28 s’adresse à l’IA[/bleu]
Suite au courriel reçu en fin de matinée mercredi 5 octobre dans les écoles, le SNUipp-FSU.28 s'est adressé à l'IA sur le calendrier du 1er conseil d'école. IA 1er conseil d'école

1er octobre 2016
[bleu]Livret Scolaire Numérique[/bleu]
[rouge]Le CTSD demande le report[/rouge]
Lors du CTSD* du vendredi 30 septembre, la FSU a présenté une motion demandant le report de l'entrée en application du livret scolaire numérique (voir ci-dessous et en PJ). L'application numérique n'est à ce jour prête ni dans les écoles ni dans les collèges. Nous ne pouvons l'utiliser alors que, à mi-trimestre et à la fin de la première période, nous avons déjà réalisé des évaluations. Cette motion a été adoptée par le CTSD : Pour 7 voix (6 FSU + 1 Sgen-CFDT), Contre 0, Abstentions 3 voix (2 UNSA + 1 FO) Motion fsu livret scolaire

1er octobre 2016
[violet]Arrêt des APC[/violet]
[brun] Le SNUipp-FSU lance la consigne ![/brun]
Le cap des 35 000 engagements vient d'être dépassé, dont de très nombreux collègues d'Eure-et-Loir. Pour le SNUipp-FSU, il s'agit d'une première victoire. D'ores et déjà nous avons a réussi à ouvrir le débat autour de la réduction du temps de travail dans la profession, mais surtout à impliquer une part importante des enseignantes et des enseignants dans un engagement à arrêter les APC. Un engagement qui doit se traduire par l'entrée dans l'action aujourd'hui.

1er octobre 2016
[violet]Arrêt des APC[/violet]
[brun]ARGUMENTAIRE[/brun]
Extraits des travaux récents des chercheurs, dont Françoise Lantheaume ( fenêtre sur Cours n.426 du 29 aout 2016 ), Roland Goigoux ( « Lire Ecrire » mardi 15 septembre) ... ou encore le dernier rapport sur les inégalités scolaires produit par le Cnesco (27 septembre) ou d'autres études…

1er octobre 2016
[violet]Arrêt des APC[/violet]
[brun]Reprenons du temps[/brun]
« Quand les élèves sont partis une autre journée commence » Le métier d'enseignant est en pleine mutation, il est demandé de plus en plus de choses aux enseignants en dehors de l'acte d'enseigner. De multiples tâches relèvent du travail enseignant et demeurent cependant invisibles. Les enseignants en prenant la décision d'arrêter les APC souhaitent voir leur temps de travail reconnu et redéfini.

1er octobre 2016
[violet]Arrêt des APC[/violet]
[brun]Informer les parents[/brun]
Ce modèle de courrier est téléchargeable sur le site de la section. Il est utilisable, modifiable… Pour toutes interrogations contactez la section. Modèle de lettre aux parents

1er octobre 2016
[violet]Arrêt des APC[/violet]
[brun]Le SNUipp28 s’est adressé à l’IA[/brun]
Vous trouverez dans cet article le courrier adressé au DASEN le 30 septembre. Ce courrier est téléchargeable sur le site. IA APC 2016-09-30

9 septembre 2016
[rouge]GAGNER ENSEMBLE LA FIN DES APC[/rouge] 
[bleu]Que dit la consigne Syndicale ?[/bleu]
Désireux de s'investir dans cette campagne, des collègues nous questionnent depuis le début de la semaine sur le calendrier de mise en œuvre, les risques, les modalités de l'action…Nous répondons dans cet article à certaines d'entre elles. [rouge]Faîtes comme près de 31 000 enseignants en france (et plus de 400 en Eure-et-Loir) engagez vous à ne plus mettre en place les APC.[/rouge] NB : après la saisie un email de confirmation est adressé (soyez vigilant à la saisie de l'adresse, vérifier aussi dans vos spam...)

4 septembre 2016
[vert fonce]APC[/vert fonce] 
[rouge] y voir plus clair[/rouge]
Les APC introduites en 2013 sont le prolongement direct de l'aide personnalisée mise en place en 2008 par le ministre Xavier Darcos, et qui avait servi de prétexte pour supprimer plus de 5 000 postes de RASED. Poursuivant plusieurs objectifs (aide à la difficulté scolaire, aide au travail personnel, travail en lien avec le projet d'école), ces APC constituent une sorte d'OVNI dont le sens pédagogique et l'intérêt pour les élèves sont loin d'être évidents. Essayons d'y voir plus clair en décryptant quelques affirmations communément employées au sujet des APC. [rouge]Faîtes comme près de 31 000 enseignants en france (et plus de 400 en Eure-et-Loir) engagez vous à ne plus mettre en place les APC.[/rouge]

1er septembre 2016
[bleu]Je m’engage pour la suppression des APC !!![/bleu]
[vert fonce]et Vous ?[/vert fonce]
Du temps, des moyens et de la confiance : on continue en s'engageant dès à présent pour la suppression des APC. A partir de 35 000 engagements, le SNUipp-FSU s'adressera à la ministre et nous mettrons alors en action la suppression des APC.

25 août 2016
[vert fonce]Gagnons ensemble la fin des APC ![/vert fonce] Début 2016, ce sont plus de 37 000 collègues (dont plus de 800 d'Eure-et-Loir) qui ont signé la pétition en ligne que le SNUipp-FSU proposait : plus de temps avec, pour commencer, la fin des activités pédagogiques complémentaires (APC), l'exigence d'une réelle formation continue, une diminution du nombre d'élèves par classe et des moyens spécifiques pour la prise en charge du handicap et l'aide aux élèves en difficulté. Notre métier est en pleine mutation. L'école primaire n'est toujours pas au niveau de ses voisines européennes en matière d'investissement et elle continue à reproduire les inégalités. Le temps d'enseignement y est l'un des plus importants d'Europe. Conquérir du temps, c'est indispensable pour que soient possibles toutes les actions permettant la réussite de tous les élèves... Pour mieux travailler dans sa classe et en équipe, exigeons des moyens, du temps et de la formation. Parce que nos élèves et notre métier le valent bien. [rouge]Dès cette rentrée, agissons ensemble pour obtenir l'ouverture de discussions au ministère sur une redéfinition de notre temps de travail. Le SNUipp-FSU lancera en début de semaine prochaine une campagne d'engagements à ne plus mettre en place les APC.[/rouge] Agissons ensemble... APC_A4-4p_OK

11 janvier 2016
[rouge]Pour nos salaires,
pour notre pouvoir d’achat,[/rouge]
[vert fonce]c’est le 26 janvier[/vert fonce]
Le 26 janvier, le SNUipp-FSU appelle les personnels des écoles à se mettre en grève et à manifester pour la revalorisation des salaires et le pouvoir d'achat. Avec les enseignants, c'est l'ensemble des fonctionnaires des trois versants de la fonction publique qui sont invités à se mobiliser. Dans le département une intersyndicale se tiendra dans les prochains jours pour définir les modalités précises, nous vous informerons de ces dernières rapidement. [rouge]Alors pourquoi se mettre en grève le 26 janvier ?[/rouge]

2 décembre 2015
[bleu]108H : maintenant,
à notre libre disposition[/bleu]
Alors qu'un projet de décret sur les obligations de service est à l'étude, le SNUipp-FSU revendique que les 108 heures soient à la libre disposition des enseignants, et la fin des APC.

 
 

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 28 | Eure-et-Loir , tous droits réservés.